Acinonyx Web Agency

Apprenez à rédiger un email de prospection

Scroll down to Discover

Comment rédiger un bon email de prospection ?

Comment rédiger un bon email de prospection ?

4 étapes pour rédiger un bon email de prospection

Dans de nombreux cas, les performances en acquisition client d’une entreprise dépendent de sa capacité à rédiger un bon email de prospection.

En effet, avec une plus-value moyenne s’élevant à plus de 25,8%, la messagerie électronique s’est imposée comme un canal de vente incontournable. C’est pourquoi l’email de prospection demeure un outil prisé dans les stratégies de prospection B2B.

Cependant, les contre-performances ne sont pas rares. Il arrive souvent que les prospects, en grande partie, ne répondent pas aux mails qui leur sont adressés.

Comment s’assurer que des messages, à priori intrusifs, soient ouverts et lus par les destinataires ? Que faire pour susciter l’engagement du prospect et atteindre les objectifs visés ? Découvrez les bonnes méthodes à appliquer pour rédiger un bon email de prospection.

1 – Rédigez un objet percutant

L’objet est le premier élément à considérer pour rédiger un bon email de prospection. En tant que premier point de contact avec le prospect, son importance est capitale. Il influence en grande partie le taux d’ouverture des mails de prospection.

Un bon objet est de ce fait, celui qui est capable d’amener le lecteur à ouvrir le mail qui lui est destiné. Ce guide vous donnera quelques idées supplémentaires. L’idée est de donner envie aux prospects de poursuivre la lecture de votre message. Plus précisément, il s’agira de susciter leur intérêt en utilisant les bons mots.

Pour y arriver, les stratégies à utiliser varient en fonction du profil de la cible. C’est pourquoi, il est conseillé de tester plusieurs options. Ceci vous aidera à choisir l’objet le plus pertinent pour votre campagne.

Voici quelques pratiques à exploiter pour engager les prospects grâce à l’objet de votre mail.

Personnalisez l’objet du mail de prospection

Si vous souhaitez captiver votre cible, il est essentiel de lui montrer que l’email lui est personnellement adressé. L’objectif est de donner au prospect, l’impression que le message qu’il reçoit n’est pas envoyé à toute une liste de diffusion.

Pour cela, il suffit d’indiquer dans l’objet de l’email des informations qui lui sont directement relatives. Il peut notamment s’agir d’informations sur son entreprise, telles que :

● Le nom de son entreprise ;

● Le post occupé dans l’entreprise ;

● Les dernières actualités ;

● Les objectifs visés par l’entreprise.

Dans certains cas, utiliser le prénom et/ou le nom de votre cible peut également se révéler décisif.

Cette attention va susciter son intérêt pour votre email. En revanche, il n’est pas du tout approprié d’utiliser le nom de votre entreprise pour rédiger un bon email de prospection.

Restez succinct et précis

Les objets trop longs donnent l’impression que votre email est de ceux qui sont envoyés en masse à plusieurs destinataires. Ainsi, pour rédiger un bon email de prospection, l’objet se doit d’être extrêmement court. Dans l’idéal, il devrait comporter au maximum 6 à 7 mots.

Par ailleurs, pensez à éviter d’utiliser des termes commerciaux ou vendeurs. Votre destinataire n’ouvrira certainement pas le mail s’il est convaincu dès les premiers mots que vous souhaitez vendre.

Une autre stratégie à exploiter pour rédiger un bon email de prospection consiste à montrer de l’autorité par rapport au sujet. L’idée est de mettre en évidence de façon implicite votre expertise, en soulignant la valeur ajoutée de votre message.

Dites la vérité

Chaque jour, vos prospects reçoivent de nombreux emails comportant de fausses promesses marketing. S’il y a bien manière de voir votre mail finir à la corbeille, c’est d’adopter la même stratégie.

C’est pour cela qu’il faut clairement dire aux prospects ce qu’ils trouveront dans le mail. Dire la vérité dans l’objet vous permettra de gagner rapidement la confiance de votre cible.

Ainsi, votre objet doit rester honnête et empathique. Cela signifie qu’il ne doit surtout pas contenir des informations inexactes, ni proposer de solution miracle.

2 – Suscitez l’intérêt avec une accroche

L’accroche correspond aux 20 premiers caractères qui se trouvent au début du message. Tout comme l’objet, elle est directement visible par le destinataire sans que celui-ci ait besoin d’ouvrir votre mail. Ainsi, le prospect peut être amené à la lire si l’objet rédigé venait à piquer sa curiosité.

C’est pour cela que les tout premiers mots de votre email doivent constituer un prolongement de l’objet. Il faut donc, une fois encore, attiser la curiosité et l’intérêt du prospect pour rédiger un bon email de prospection.

Montrez dès la première phrase que votre message est temporalisé ou contextualisé. L’idée est de renforcer chez le destinataire l’impression que le message lui est personnellement adressé. Il doit ainsi comprendre que vous ne le contactez pas par hasard, mais dans un contexte légitime.

Mettez en évidence un contexte personnalisé qui justifie que vous soyez amené à contacter le destinataire. Vous pourriez être obligé de faire des recherches préalables pour trouver les informations sur lesquelles rebondir.

Essayez ensuite de créer une relation de confiance. De fait, il faut éviter d’essayer de parler de votre produit ou de vos services dès le début du message. Au lieu de cela, pensez à montrer combien vous pouvez être amical, respectueux et humain.

3 – Convainquez le prospect avec le corps du message pour rédiger un bon email de prospection

Dans le corps du message, il faut formuler les informations qui vont motiver le prospect à s’engager. Cette partie de l’email de prospection gagne en conséquence à être agréable à la lecture.

Rédigez un contenu court

Un élément à considérer pour rédiger un bon email de prospection est la taille du mail. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un message beaucoup trop long n’encourage pas le destinataire à poursuivre la lecture. En conséquence, il est conseillé de rédiger des emails de prospection courts.

La longueur de texte idéale pour rédiger un bon email de prospection est de 4 à 7 lignes. Cette estimation est faite en considérant la taille des appareils mobiles qui totalisent à eux seuls 43% des emails ouverts.

Dans tous les cas, pour rédiger un bon email de prospection, votre message ne devrait pas faire plus de 150 mots.

En résumé, il s’agit de capturer en très peu de mots, le message que vous souhaitez faire passer. Respectez totalement l’engagement fait dans l’objet du mail en donnant les informations nécessaires.

Donnez la preuve de la valeur de votre offre

Si vous envisagez de parler de vos produits ou services, communiquez plutôt sur leur valeur. Ce que vous devez faire, c’est d’amener le destinataire à s’en rendre compte par lui-même.

La meilleure façon d’y arriver est d’exploiter divers formats de contenus :

● un libre blanc ;

● un rapport d’étude ;

● des informations utiles ;

● des recommandations ou conseils.

En outre, vous pouvez ajouter de la preuve sociale au corps du message pour rédiger un bon email de prospection. Qu’il s’agisse de témoignages vérifiés ou de mentions dans des médias crédibles, ce sont autant d’arguments qui viendront renforcer la valeur perçue de votre offre.

4 – Clôturez l’email de vente avec des consignes

Tout email de prospection commerciale a un objectif précis : générer des leads qualifiés. Il s’agit donc de faire avancer les prospects dans l’entonnoir de conversion. Pour ce faire, ceux-ci doivent poser des actions spécifiques.

Les actions posées par le prospect le font passer à l’étape suivante du pipeline de vente. Par conséquent, il faut préalablement définir en amont l’étape suivante du funnel de vente.

Cela fait, il vous suffit d’indiquer dans le mail, l’action qui doit être posée par le destinataire. Notez cependant qu’un appel à l’action efficace doit comporter des détails précis et des mots-clés susceptibles de pousser votre cible à s’engager.

Attention néanmoins à l’usage de spam words. Vous devriez éviter d’utiliser certains mots sous peine de voir votre email tomber dans les spams.

Dans certains cas, vous pouvez également inclure une petite note ou un post scriptum à la fin de votre message. L’objectif est généralement de rassurer le prospect et de lui rappeler, une dernière fois, l’appel à l’action.

En appliquant les différents conseils présentés dans cet article, cela devrait être beaucoup plus simple pour vous de rédiger un bon email de prospection.

Suivez-nous

Contact